2015

La premièra Dintrada de l’occitanisme s’es tenguda.

[version française à la suite]

Podem afirmar qu’aquò constituèt un eveniment important per l’occitanisme. 14000 visitas sul site de La Dintrada ! Un brave mercés a Renaud Savy per son trabalh !

Enfin, 150 participant-as, polit per una primièra, amb un periòde d’inscripcion en julhèt/agost per definicion pauc propici, demostrant doncas l’enveja e le besonh. Era temps d’i portar una responsa politica.

Sens tornar aqui suls debats, la qualitat e l’extrema assiduitat dels participant-as, la qualitat e la fraternitat dels escambis (dedins e defòra) an tanbens constituit un element de reténer.

La qualitat dels diferents intervenents e de l’organisacion es estada soslinhada pels participant-as e conferèt al imatge general de l’eveniment un professionalisme cèrt e quitament pas de costuma…

Fin finala, la Dintrada a pertocat perque s’es trobada naturalament en fasa amb çò que totas e tots les militants de l’occitanisme se ressentissián : le besonh d’un luòc, d’una ofèrta per se retrobar e escambiar.

La Dintrada a pertocat perque s’es trobada naturalament en fasa amb çò que totas e tots les militants de l’occitanisme se ressentissián : le besonh de confrontar nòstres fondaments amb la realitat de nòstre environament, la realitat de la crisi politica, culturala, environamentala que tresvira a granda vitessa le pensament, les mitjans e las capacitats d’accion.

La Dintrada a pertocat perque s’es trobada naturalament en fasa amb çò que totas e tots les militants de l’occitanisme se ressentissián : le besonh de trobar, de trabalhar de convergéncias novèlas, en-delai de las apartenéncias e de las trajectòrias.

La Dintrada a pertocat perque avèm demostrat de manièra collectiva que res diminuissiá la pregondor de nòstres engajaments, lo vam de nòstra motivacion per construir deman per nòstra lenga, nòstra cultura, nòstre pais.

De regrets ? N’avèm tanbens, plan segur ! L’anulacion de darrièra minuta del talhièr Agricultura e Productivisme mas que poirem tornar far.

Pari tengut per aquesta primièra Dintrada : pensar e obrar.

ENDAVANT PER LA DINTRADA 2016 !

Patric Roux

La première Dintrada de l’occitanisme s’est donc tenue.

Nous pensons pouvoir affirmer que cela a constitué un évènement important pour l’occitanisme. 14000 visites sur le site de La Dintrada ! Un grand merci à Renaud Savy pour son travail !

Au final, 150 participant-es, ce qui est bien pour une première, avec une période d’inscription en juillet/août par définition peu propice, démontrent donc l’envie et le besoin. Il était temps d’y apporter une réponse politique.

Sans revenir ici sur les débats, la qualité et l’extrême assiduité des participant-es, la qualité et la fraternité des échanges (en « in » et en « off ») ont également constitué un élément à retenir.

La qualité des différents intervenants et de l’organisation a été soulignée par les participant-es et a conférée à l’image générale de l’évènement un professionnalisme certain et assez inhabituel…Enfin, la Dintrada a marqué parce qu’elle s’est naturellement trouvée en phase avec ce que toutes et tous les militants de l’occitanisme ressentaient : le besoin d’un lieu, d’une offre pour se retrouver et échanger.

La Dintrada a marqué parce qu’elle s’est naturellement trouvée en phase avec ce que toutes et tous les militants de l’occitanisme ressentaient : le besoin de confronter nos fondamentaux avec la réalité de notre environnement, la réalité de la crise politique, culturelle, environnementale qui bouleverse à grande vitesse la pensée, les moyens et capacités d’agir.

La Dintrada a marqué parce qu’elle s’est naturellement trouvée en phase avec ce que toutes et tous les militants de l’occitanisme ressentaient : le besoin de trouver, de travailler de nouvelles convergences, au-delà des appartenances et des trajectoires.

La Dintrada a marqué parce nous avons enfin collectivement démontré que rien n’amenuisait la profondeur de nos engagements, la fraîcheur de notre motivation pour construire demain pour notre langue, notre culture, notre pays. Des regrets ? Aussi, bien évidemment ! Notamment l’annulation de dernière minute de l’atelier Agriculture et Productivisme, mais que nous pourrons reconduire.

Pari donc tenu de cette première Dintrada : réfléchir et agir.

ENDAVANT PER LA DINTRADA 2016 !

Patric Roux